BourgAssFamSoc58 - harcèlement enquête à la PJ
 

Page d'accueil
Vidéos
Compteur
Article 432-11
vidéo
la psychiatrie un arsenal répressif pour faire taire
sports à clamecy jdc
corruption
art. 421-7 nouveau CP Loi n° 2016 -731
vérité à l 'état pure
c'est la loi
art.441-7
AG 2017
nouvelle ordonnance 1
nouvelle ordonnance 2
mises à jour des ordonnance 3
procédure d'alerte
décret du 27 mars 2015
art L 141-1
afcat justiciables en colère
la pègre mafieuse française
harcèlement enquête à la PJ
pas surprenant
10 ans date d'anniversaire

Harcèlement : enquête au sommet de la PJ

 commissaire est suspendu, et la police des polices mène les investigations depuis la semaine dernière.

Un haut gradé de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) est dans la nasse de l'IGPN, la police des polices. Suspendu la semaine dernière de ses fonctions par le ministère de l'Intérieur, ce commissaire divisionnaire est soupçonné d'avoir harcelé une collègue: une commissaire, patronne du SIRASCO, le Service d'Information, de Renseignement et d'Analyse Stratégique sur la Criminalité Organisée - un véritable service de renseignement criminel au sein de la DCPJ. Comme on l'explique place Beauvau sous le sceau de l'anonymat, le commissaire, qui occupait les fonctions d'adjoint d'un sous-directeur, est suspecté de "harcèlement professionnel" sur fond "d'amour déçu". Des témoignages attesteraient d'un comportement récurrent de "gros lourd". 

C'est la cheffe de cette équipe de 20 personnes, autant issues de la police que de la gendarmerie, qui s'est plainte à sa hiérarchie. Elle a été entendue hier, mercredi 30 mai, dans les locaux de l'IGPN - elle n'a pas répondu aujourd'hui à la sollicitation de L'Express. La caractérisation des faits reste néanmoins tout l'enjeu de cette procédure, en dépit des témoignages, confie un proche du dossier.  

Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (1 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=